EMJI : elle s’invite dans le métro pour trois concerts.

EMJI-concert-metroJeudi 25 février, la chanteuse sera dans le métro parisien où elle donnera trois concerts exceptionnels dans trois stations différentes. nicetime vous donne tous les détails pour ne pas manquer cet événement.

Fans d’EMJI, à vos agendas ! La chanteuse révélée en 2015 grâce à sa victoire dans Nouvelle Star sur D8 donnera trois concerts gratuits dans le métro parisien jeudi 25 février. Une belle manière de fêter la sortie, le lendemain vendredi 26 février, de son premier album Folies Douces.

EMJI-affiche concert métro Paris parisien

A l’initiative de la RATP, EMJI sera donc aux stations Franklin D. Roosevelt (13h, ligne 1), Gare de Lyon (17h, ligne 1) et République (18h, ligne 11) pour 3 concerts live exceptionnels qui permettront aux voyageurs de découvrir en avant-première quelques morceaux de son premier album, Folies Douces.

« Je suis très heureuse de retrouver les couloirs du métro pour présenter au public mon premier album. » EMJI

C’est un retour aux sources pour la jolie EMJI, musicienne du métro. En 2013, la chanteuse alors inconnue du grand public, avait décroché son accréditation pour chanter dans les espaces RATP. « Je suis très heureuse de retrouver les couloirs du métro pour présenter au public mon premier album. C’est grâce à un voyageur que j’ai pu aller aux auditions de la Nouvelle Star ! » se souvient EMJI. Elle peut aujourd’hui lui dire merci. Sans lui, elle n’aurait sans doute pas pu aller au bout de son rêve.

Ce n’est pas la première fois que la RATP organise ce genre de concerts. Keziah Jones, lui aussi ex-musicien du métro, Matthieu Chédid ou encore Grand Corps Malade ont eux aussi poussé la chansonnette dans les couloirs du métro parisien. Souhaitons à EMJI un aussi beau succès !

Par Nicolas Nissim

Retrouvez toute l’actu d’EMJI sur son site internet www.emjimusic.com.

EMJI sera en concert le 6 avril 2016 à l’Alhambra à Paris. En attendant, vous pouvez découvrir son premier album Folies Douces, Polydor, 14,99 euros  disonible le 26 février 2016.

Crédit Photo : Marc Thirouin et Amandine Vignon