Eric Lavaine : « Alexandra Lamy, Mathilde Seigner et Josiane Balasko, c’est le casting de rêve ! »

Retour chez ma mère film Eric Lavaine Alexandra Lamy Mathilde Seigner Josiane Balasko 1er juinInterview – Le réalisateur Eric Lavaine nous dit tout sur les coulisses du tournage de son nouveau film Retour chez ma mère en salles le 1er mars prochain.

nicetime : Quel est le thème de Retour chez ma mère votre 6ème film en salles le 1er juin prochain ?

Eric Lavaine : Avec Barbecue mon précédent film, je m’étais intéressé au thème des amis. Retour chez ma mère me permet d’explorer un autre univers : celui de la famille. La famille, c’est le siège des règlements de compte, des non-dits et des conflits tout en étant aussi un socle extraordinaire. C’est là toute l’ambiguïté.

Retour chez ma mère film Eric Lavaine Alexandra Lamy Mathilde Seigner Josiane Balasko 1er juin

Eric Lavaine donne ses indications aux acteurs. ici Alexandra Lamy et Patrick Bosso, magistral en conseiller Pôle Emploi.

nicetime : Retour chez ma mère est une comédie. Pourtant le point de départ n’est pas vraiment drôle…

Eric Lavaine : Non c’est le moins qu’on puisse dire. Stéphanie, le personnage campé par Alexandra Lamy doit retourner vivre chez sa mère à la suite d’un licenciement. Vous savez que cette situation concerne plus de 410.000 personnes en France. A cause d’un divorce, d’un licenciement ou d’un conflit familial, elles sont contraintes de retourner vivre chez papa maman. C’est ce qu’on appelle la « génération Boomerang ». Stéphanie vit donc un drame mais le drame génère souvent de la comédie. Après c’est une question de dosage : trop de rire peut casser l’émotion.

nicetime : Alexandra Lamy, Josiane Balasko, Mathilde Seigner… : c’est un beau casting. Comment avez-vous fait pour les réunir toutes les trois ?

Eric Lavaine : Oui, c’est même un casting de rêve ! J’ai sans doute eu pas mal de chance. Pour le rôle de Stéphanie, j’avais pensé à Florence Foresti mais son emploi du temps l’a rendu indisponible. Je me suis reporté sur Alexandra Lamy que je ne connaissais pas. Ça a été une rencontre incroyable. Elle est tout ce que j’aime chez une actrice : drôle, juste et toujours dans le tempo de la situation. Pour la mère, je voulais une actrice qui fasse mama italienne. J’ai tout de suite pensé à Josiane Balasko qui n’est pas une icône sexuelle mais qui dégage beaucoup de sensualité. Quant à Mathilde Seigner, elle a cette faculté à jouer les méchantes tout en suscitant de l’empathie.

« Il n’y a eu aucun problème d’égo. L’ambiance sur le plateau était formidable. »

nicetime : N’est-ce pas trop compliqué de gérer trois personnalités aussi fortes ?

Eric Lavaine : Si vous sous-entendez qu’il y a eu des problèmes d’égo, je vous réponds tout de suite que non. L’ambiance sur le plateau était formidable. Tout le monde s’est bien entendu ce qui n’est pas toujours le cas, je peux vous le garantir. D’ailleurs, à qualité égale, je prends le comédien le plus sympa en général.

« Alexandra, Mathilde et Josiane sont trois grandes professionnelles. Elles avaient toutes confiance en l’équipe et au script. »

nicetime : Qu’est-ce qui fait que ça a aussi bien fonctionné entre elles ?

Eric Lavaine : Elles ont beau être trois grandes actrices connues et reconnues dans la profession, ce sont toutes les trois des amours. C’est non seulement une question de caractère mais surtout, elles ont confiance en l’équipe qui les entoure et au scénario. C’est souvent lorsqu’il y a un problème avec le script que l’ambiance est mauvaise sur un plateau de tournage. Sur Retour chez ma mère, elles savaient que leur jeu serait mis en valeur. Au contraire, il y avait plutôt de l’entraide entre les comédiens. J’ai vu un jour Alexandra Lamy donner des conseils à l’un de ses partenaires sur une séquence qui ne la concernait pas.

Retour chez ma mère film Eric Lavaine Alexandra Lamy Mathilde Seigner Josiane Balasko 1er juin affichenicetime : Quels sont vos objectifs en terme de nombre d’entrées ?

Eric Lavaine : Ecoutez, c’est mon sixième film : trois parmi les cinq premiers ont dépassé le million d’entrées, Barbecue le dernier à réuni 1,6 million de spectateurs. Donc j’espère faire au moins un million d’entrées. Et si c’est plus, je serais ravi !

Propos recueillis par Nicolas Nissim

Retour chez ma mère en salles le 1er juin.

Crédits photos : Nathalie Mazéas