Chris Marques : « Je reçois plus de 600 messages de fans par jour. »

Interview-Chris-Marques-geek-DALS-juré-appliLa tournée DALS, sa nouvelle application mobile sortie il y a un mois ou encore ses projets avec TF1 : Chris Marques le juré de Danse avec les Stars se confie à nicetime.

nicetime : Une chaîne You Tube, une websérie et maintenant votre propre appli mobile. Vous êtes le roi du digital ?

Chris Marques : Le roi du digital peut-être pas mais un geek très certainement ! Je suis déjà présent sur les réseaux sociaux en particulier sur facebook, twitter et instagram mais il manquait un espace pour des échanges plus intimes avec mes fans purs et durs. C’est donc ce qu’on a fait avec l’appli « Le Chris Marques » lancée à la fin du mois de décembre 2015.

nicetime : Que peut-on trouver sur cette appli ?

Chris Marques : Beaucoup d’exclusivités, que ce soit en terme d’infos, de photos ou de vidéos. Et encore plus exclusives que tout ce que je partage sur les réseaux sociaux traditionnels car je m’adresse vraiment à mon cœur de cible. Vous pouvez par exemple retrouver des « images volées » des coulisses de l’émission ou de la tournée DALS. Mais « Le Chris Marques » est avant tout un lieu d’échange et de partage. C’est un peu un mini facebook : on peut aimer des choses, donner son avis sur telle ou telle publication et aussi communiquer avec moi. Je reçois environ 500 à 600 messages privés par jours. C’est énorme. J’essaye de répondre à tout le monde mais c’est très difficile.

« J’ai créé une appli mobile pour avoir des échanges plus intimes avec mes fans purs et durs. »

nicetime : Que vous demandent vos fans dans ces messages ?

Chris Marques : Des conseils pour devenir danseur par exemple. Il y a énormément de gens qui veulent faire ce métier aujourd’hui. Je pense que DALS a permis de démocratiser cette discipline. Certaines personnes me demandent également mon avis sur des événements d’actualité qui n’ont rien à voir avec la danse. Ça concerne parfois des sujets un peu touchy. Mais comme ce sont des messages privés, ça reste entre mes fans et moi.

nicetime : Etes-vous satisfait de vos audiences ?

Chris Marques : Oui énormément ! En un mois d’existence, nous avons recensé un demi million d’interactions sur l’appli. C’est au delà de nos espérances. Ma chaîne TV diffusée sur MYTF1 XTRA et sur You Tube lancée en septembre 2015 compte 20.000 abonnés et déjà plus de 150.000 vidéos vues. Donc pour l’instant, tout va bien ! Tous ces développements me prennent énormément de temps. Sans compter tout le travail pour la tournée DALS qui a repris le 9 janvier dernier et qui fait une halte à Paris à partir du 23 janvier.

Interview-Chris-Marques-geek-DALS-juré-appli

La troisième tournée DALS passe actuellement dans tous les Zéniths de France.

nicetime : Quel est votre rôle précis sur cette tournée ?

Chris Marques : Je suis le metteur en scène, je conçois le spectacle de A à Z. En fait, mon rôle consiste à décliner une émission de télévision en un véritable show. C’est un gros challenge car les codes ne sont pas les mêmes. En télévision, il y a un aspect cyclique : vous devez répéter les mêmes séquences toutes les 7-8 minutes. Dans un spectacle, c’est tout le contraire. Vous devez sans cesse surprendre les spectateurs sinon le risque, c’est qu’ils s’ennuient. Pour cela, j’ai introduit des danses additionnelles, des sketches, des happenings…

nicetime : Quelles sont les nouveautés de cette troisième tournée DALS  ?

Chris Marques : Je ne peux pas tout vous révéler pour ménager le suspens. Ce que je peux vous dire, c’est que nous aurons encore plus de sketches et de happenings. Nous aurons une approche très cinématographique : il y a aura des chorégraphies inspirées de Harry Potter et d’Alice au pays des merveilles et quelques medley sur des musiques de films cultes comme Dirty dancing et Flashdance. Et puis comme nous avons la chance d’avoir des chanteurs dans la troupe – je pense notamment à Olivier Dion et Prisicilla Betti-, nous allons rajouter de la chanson. Donc au final, c’est un vrai show et pas simplement un spectacle de danse.

« Je suis déçu que Priscilla ait perdu en finale. Elle méritait tout autant que Loïc Nottet de gagner ! »

nicetime : Vous évoquez Priscilla. Pas trop déçu qu’elle n’ait pas gagné ?

Chris Marques : Si évidemment car elle méritait amplement la victoire. Tout autant que Loïc Nottet qui l’a finalement emporté. Pour moi, elle a de toute façon gagné. C’est une fille extraordinaire. Elle a un talent incroyable. J’espère que sa participation à l’émission va lui permettre de relancer sa carrière de chanteuse car on l’avait un peu oublié ces dernières années.

nicetime : Etes-vous fier de Loïc Nottet le vainqueur ?

Chris Marques : Oh que oui ! Loïc, c’est un OVNI. On ne peut le classer dans aucune catégorie. Je ne le connaissais pas vraiment avant DALS. Je suis ravi de cette rencontre artistique. On a assisté en direct à la naissance d’un futur grand danseur. Il est habité comme personne lorsqu’il danse. Je suis certain qu’il ira loin dans cette discipline.

« Thierry Samitier a beaucoup de mérite. Même si ses performances n’étaient pas extraordinaires, il a bossé comme un dingue pour y arriver. »

nicetime : Il y en a un autre qui en revanche n’a pas brillé, c’est Thierry Samitier. Avait-il vraiment sa place dans cette émission ?

Chris Marques : La réponse est oui. Tous les artistes qui participent à DALS sont là pour quelque chose. Et pas forcément pour devenir de futurs grands danseurs. Ça lui a permis de se faire connaitre du grand public et beaucoup de gens l’ont trouvé attendrissant. C’est déjà une réussite. En tous les cas, je peux vous assurer que même si ses performances n’étaient pas extraordinaires, il a bossé comme un dingue pour y arriver. Evidemment, face à des disciplines comme la danse, nous ne sommes pas tous égaux. Certains ont plus de facilités que d’autres.

nicetime : Et Laurent Ournac, avait-il lui aussi sa place dans l’émission ?

Chris Marques : La réponse est la même : oui ! Il a été beaucoup critiqué sur les réseaux sociaux et pourtant il a fait exactement ce qu’on attendait de lui : être proche des candidats, recueillir leurs impressions. Il avait un peu le rôle du pote ou du bon copain à qui on confie ses joies et ses « peines ». A la base, Laurent n’est pas un animateur télé, c’est un comédien et donc c’était plus facile pour lui. Quant à Sandrine, elle a assuré grave !

nicetime : A quand votre propre émission sur TF1 ?

Chris Marques : Il faut demander au directeur des programmes de la chaîne car moi je n’en sais rien (rires). Non plus sérieusement, il y a une réelle envie de faire quelque chose ensemble. Avec TF1, on réfléchit beaucoup en ce moment. J’adore cette chaîne. Il y a quelques belles propositions. On verra bien ce qui se passe dans les semaines qui viennent.

Propos recueillis par Nicolas Nissim

Crédits photos : Benjamin Decoin / TF1