Les têtes de l’emploi : ou comment faire rire avec un sujet grave.

Les têtes de l'emploi chômage film comédieLes têtes de l’emploi avec Franck Dubosc, Elsa Zylberstein et François-Xavier Demaison se propose de rire avec un sujet grave : le chômage. Et c’est très réussi !

Pas facile de faire rire avec un sujet aussi douloureux que le chômage. C’est pourtant le pari fait par Alexandre Charlot et Franck Magnier avec Les têtes de l’emploi. En salles mercredi 16 novembre, cette comédie en forme de chronique sociale va assurément vous surprendre. Et sans doute vous toucher !

Les têtes de l'emploi chômage film comédie afficheLes têtes de l’emploi, c’est l’histoire de Stéphane, Cathy et Thierry, trois conseillers de l’Agence Pour l’Emploi prêts à tout pour sauver leurs jobs. A la suite de la fermeture de leur agence – pour cause de bons résultats -, ces trois-là ne trouvent pas meilleure idée que de…créer du chômage !

Les têtes de l'emploi chômage film comédieAlexandre Charlot et Franck Magnier réussissent ce tour de force de ne pas tomber dans la caricature. Mais surtout de faire rire. Et c’est bien là l’essentiel. « Notre ligne éditoriale sur ce film a été d’atteindre l’équilibre entre un réalisme social qui peut être grave et la farce. » résume le premier. « La difficulté est de ne pas transformer le film en simple véhicule à blagues ou à gags… » poursuit le second.

« Le film parle des institutions, des organismes sociaux qui gèrent le chômage et il le fait assez cyniquement. » Franck Dubosc

Mais attention ! Car comme le souligne Franck Dubosc, Les têtes de l’emploi « parle non pas du chômage mais des institutions, des organismes sociaux qui gèrent le chômage et il le fait assez cyniquement. C’est toujours bon de se moquer des forts ! Je crois que les gens en ont marre de la langue de bois et en la matière, ce film ne ment pas sur la marchandise : la promesse est tenue. »

« C’est un portrait assez fidèle de ce que nous visons aujourd’hui : un monde avec ses travers, sa bêtise, sa folie, sa tristesse… » Elsa Zylberstein

Et Elsa Zylberstein de rajouter : « C’est un portrait assez fidèle de ce que nous visons aujourd’hui : un monde avec ses travers, sa bêtise, sa folie, sa tristesse, ses espoirs aussi… ».

Les têtes de l'emploi chômage film comédieLe film est porté par un très beau casting : à Franck Dubosc le rôle de Stéphane, personnage psychorigide, à la fois drôle et antipathique. François-Xavier Demaison, lui, joue un Thierry humain et attachant. Mais la vraie révélation du film, c’est sans aucun doute Elsa Zylbertein. Avec le rôle de Cathy, jeune femme paumée et en mal de sexe, l’actrice révèle un talent comique insoupçonné.

« Ce film est vraiment un petit bijou sorti de nulle part qui a un côté assez jouissif. On n’a pas honte d’en rire ! » Frank Dubosc

On rit du début à la fin avec cette comédie très réussie conçue comme une succession de sketches. « Ce film est vraiment un petit bijou sorti de nulle part qui a un côté assez jouissif. On n’a pas honte d’en rire ! » C’est Frank Dubosc qui le dit !

Par Nicolas Nissim

Les têtes de l’emploi, en salles le 16 novembre. Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook du film.

 Crédits photos : Thierry Valletoux