Un été 44 : une avant-première pleine d’émotion à Caen.

ete-44-troupeLundi 6 juin 2016, nicetime était à Caen pour assister au showcase de présentation du spectacle musical Un été 44 consacré à l’histoire de la libération.

Parmi les sept spectacles musicaux qui se joueront à la rentrée, il y en a un qui se démarque des autres par son originalité : Un été 44. Imaginé par Sylvain Lebel, François Bernheim et Erick Benzi, Un été 44 retrace l’incroyable histoire des 3 mois (entre juin et août 1944) qui ont changé le monde. Il s’agit évidemment de la libération. Et la fameuse bataille de Normandie débutée le 6 juin 1944 – appelé Jour J ou D Day – par le débarquement et le parachutage des premières troupes alliées sur et aux abords des plages de l’ouest du Calvados et de l’est du Cotentin.

Un été 44 Valéry Zeitoun avant-première showcase Caen 6 juin 1944 affiche

En attendant la première le 4 novembre prochain au Comédia à Paris, nicetime a pu assister au showcase de présentation du spectacle. L’événement était organisé le 6 juin dernier au Mémorial de Caen, « musée pour la paix » consacré à l’histoire du XXème siècle. Un lieu et une date pas choisis au hasard.

Un été 44 ne raconte pas la guerre mais comment nous sommes passés de la barbarie à la liberté en l’espace de 3 mois. Ce spectacle musical sur la libération met en scène 6 jeunes anonymes civils et militaires. Ils vont se croiser lors d’un « road-movie » qui les mènera de la Normandie à Paris. Certains vont vivre des histoires d’amour inspirées de faits réels, d’autres vont découvrir les « Rochambelles », le commando Kieffer ou encore les fameux pianos Victory kaki taillés pour débarquer et faire découvrir le jazz à l’Europe.

« Je suis heureux de produire un spectacle qui va rappeler de nombreux souvenirs à nos aînés. » Valéry Zeitoun, le producteur d’Un été 44.

« Je suis l’heureux producteur de ce spectacle. » s’est réjouit en préambule Valéry Zeitoun devant les spectateurs réunis dans le hall du Mémorial. Parmi eux, des anciens combattants et quelques uns des auteurs et compositeurs du spectacle. « On a l’habitude de présenter les nouveaux spectacles à la capitale, avant qu’ils ne débarquent en province. Pour une fois, c’est le contraire. Je suis heureux de produire un spectacle qui va rappeler de nombreux souvenirs à nos aînés. »

Et Valéry Zeitoun de rappeler qu’« il s’agit d’un spectacle d’artistes. Une formidable chaine humaine s’est formée à l’initiative de Sylvain Lebel, Erick Benzi et François Bernheim. Ils se sont tous appelés les uns les autres. » Au total, plus d’une quinzaine d’auteurs et compositeurs se sont mis au travail pour donner vie à ce spectacle. Parmi eux,  Jean-Jacques Goldman, Alain Chamfort, Charles Aznavour, Yves Duteil, Maxime Le Forestier ou encore Erick Benzi, également Directeur Musical du spectacle. « Ces artistes, je les aime, je les respecte ils conjuguent les verbes. Ce n’est pas toujours le cas en France. » a également confié le producteur.

Durant une heure, la troupe au grand complet et en costumes a pu faire découvrir au public présent 12 des 24 titres du spectacle.

Puis place au showcase. Durant une heure, la troupe au grand complet et en costumes a pu faire découvrir au public présent 12 des 24 titres du spectacle. Des titres aux sonorités des années 40 mais aussi – et c’est plus surprenant – sur des rythmes qui rappellent les années 80. Les textes, eux, sont chargés d’histoire et de tendresse. On a ainsi pu découvrir le talent des six chanteurs : Alice Raucoules (ex Star Ac’), Sarah-Lane Roberts, Philippe Krier (ex Nouvelle Star), Nicolas Laurent, Tomislav Matosin et Barbara Pravi.

Un été 44 Valéry Zeitoun avant-première showcase Caen 6 juin 1944Parmi les titres présentés, on retiendra notamment Les Rochambelles un morceau signé par le duo Alain Chamfort – Yves Duteil, Seulement connu de Dieu composé par Charles Aznavour ou encore le titre de Jean-Jacques Goldman qui referme le spectacle, On n’oublie pas. « J’espère que ces 12 titres vous donneront envie d’aller voir le spectacle. » a conclu Valéry Zeitoun.

Petite surprise réservée par les organisateurs : la diffusion en exclusivité du clip du premier titre du spectacle Passer la nuit. Un clip réalisé par le cinéaste Fabrice Begotti (Les Francis). qui a particulièrement plus au public présent au Mémorial. Prochain rendez-vous le 4 novembre au Comédia à Paris pour la première. Une chose est sûre, à nicetime on y sera !

Par Nicolas Nissim

Un été 44 à partir du 4 novembre au Comédia à Paris puis en tournée dans toute la France et notamment au Zénith de Caen le 19 juin 2017. Réservations ici.

Retrouvez toute l’actu du spectacle Un été 44 sur Facebook et Twitter.

Crédit photo : Pingouin